Charte transition énergétique

SOMMAIRE

emploi chauffeur routier

01

Flotte de véhicules

A. Renouvellement

Notre flotte est constituée de plus de 760 cartes grises dont 335 véhicules moteurs et 425 véhicules non moteurs.

Notre flotte moteur est renouvelée tous les 48 mois au maximum, permettant ainsi d’avoir une moyenne d’âge de 2 ans sur l’ensemble de notre parc moteur, d’ être toujours équipés des dernières innovations technologiques et de rouler avec  les véhicules les plus « propres » du marché ; 95% de nos véhicules sont en norme EURO 6.

Pour rappel, la norme EURO VI, actuellement applicable, permet de réduire, de façon significative, les plafonds des émissions polluantes de poids lourds (oxydes d’azote, monoxyde de carbone, hydrocarbures et particules).
Un camion moderne avec un moteur diesel EURO 6 émet environ 95 % moins d’oxyde d’azote qu’un camion de 25-30 ans. Les émissions de particules de suie ont été réduites d’au moins 97 % au cours de la même période. Autrement dit, un camion Euro 1 de 1994 émet autant d’oxyde d’azote que 20 camions d’aujourd’hui. Si nous examinons uniquement les émissions de particules de suie, un camion Euro 1 de 1994 peut être comparé à 35 camions EURO 6 d’aujourd’hui.

En 2021, ce sont 86 tracteurs neufs, 8 porteurs, 1 VUL et 15 semi-remorques qui ont été livrés, soit 110 véhicules neufs. Il s’agit d’un investissement important mais toujours nécessaire pour garantir une qualité de service optimale à nos clients ET un respect croissant de l’environnement, avec des véhicules toujours plus propres.

En effet, nous pouvons constater les efforts des constructeurs sur l’empreinte écologique de leurs nouveaux véhicules, à l’instar des moteurs fabriqués par DAF TRUCKS.

De plus, nous possédons un CIF (Customer Information File) par véhicule, relatant toutes les informations en lien avec les émissions de CO² et la consommation de carburant.

B. Entretien du parc

L’entretien de ce matériel est également primordial. Nous savons que des pneumatiques et des moteurs régulièrement contrôlés et entretenus permettent d’éviter la surconsommation de carburant et de limiter le rejet de particules polluantes.

Chiffres clés de l’entretien des véhicules :

  • Véhicules moteurs contrôlés tous les 65 000 kms en moyenne
  • 760 passages au contrôle technique par an
  • Plus de 6500 pneus contrôlés chaque année 
  • 750 vidanges et entretiens par an sur notre parc moteur

L’ensemble du parc bénéficie du certificat d’économies d’énergie ‘’ TRA-SE-108 – Gestion externalisée de la globalité du poste pneumatique’’.

Cette gestion délégué du poste pneumatique avec de grands acteurs spécialistes (Euromaster et Michelin) permet de garantir au parc la pression correcte des pneus, qui améliore la résistance au roulement et permet d’économiser du carburant. Avec des pneus sous-gonflés de 20 % pour un ensemble, la résistance au roulement entraine une surconsommation de carburant pouvant aller jusqu’à 2,5 %, ce qui se traduit d’autant par une augmentation des émissions de CO2.

C. Fournisseurs

L’entreprise ne peut mener seule cette transition, et doit être accompagnée de prestataires engagés :

02

Eco-conduite

A. Formations éco-prévention

Cette formation est réalisée en interne, à destination des conducteurs et conductrices. L’objectif pédagogique est le suivant : « Sensibiliser les conducteurs à une conduite responsable, respectueuse de l’environnement en lien avec les engagements de l’entreprise. Comment lier l’éco-conduite à la prévention du risque routier et la sécurité routière. »

Le programme de la formation est annexé à cette charte (cf. Annexe 1 : « Programme de formation éco-prévention »).

Depuis 2019, 57 conducteur.rices ont été formé.es à la formation Eco Prévention. En moyenne, une vingtaine de personnes sont formées par an, en sessions de 4 ou 5 conducteurs.

 

B. Outils de suivi

1-Suivi mensuel des consommations

Notre outil de géolocalisation Fleet Visor nous permet de suivre en temps réel les consommations de carburant. Nous sommes donc en capacité de les analyser mensuellement et d’identifier rapidement une fluctuation anormale, d’un mois et d’une année sur l’autre.

Cf. Annexe 2 « Tableau de suivi des consommations mensuelles ».

2-Rapport éco-conduite

De manière plus complète, les efforts liés à l’éco-conduite sont aussi mesurables grâce à un outil d’analyse et de suivi développé en interne.

Il recense la consommation moyenne, le type de freinage, le régime moteur, et l’utilisation du régulateur de vitesse sur une période choisie. Les chiffres produits sont comparés à la moyenne admise pour un même type d’activité (messagerie, porteur, lots complets, groupage). Cf. Annexe 3 : « rapport éco-conduite d’un conducteur en messagerie en 2020 ».

Ainsi, c’est avec toutes ces informations que le service formation & sécurité peut agir auprès du personnel roulant et mettre en place des actions correctives.

03

Charte et label Objectif CO²

A. Engagement dans la démarche

Depuis Décembre 2012, le groupe BH développement est signataire de la charte C0² et s’engage à mettre en œuvre un plan d’actions permettant de diminuer ses émissions de C0². En 2019, TBH va encore plus loin en devenant la première entité du groupe à obtenir le label Objectif CO².  En 2021, Chipier Transports obtient également le label.

Celui-ci est obtenu pour une durée de 3 ans et valorise les transporteurs compte tenu de leur bonne performance environnementale. TBH et CHIPIER ont ainsi été auditées, afin de s’assurer de la conformité des entreprises au référentiel HBEFA (Handbook Emission Factors).

B. Résultats obtenus

Cette étude a permis de mettre en valeur nos efforts constants :

  • Une baisse de consommation de gazole de plus de 11% en 15 ans. La consommation moyenne est d’aujourd’hui 27.68L/100 (contre une moyenne française de 33L/100)
  • La mise en place d’une formation “éco-prévention” depuis 2019 (cf. II.a)
  • Le développement d’un outil interne de suivi (cf. II.b)
  • Le renouvellement constant de la flotte avec des véhicules toujours plus propres (cf. I.a)
  • L’entretien régulier des pneumatiques (cf. I.b)
  • La sensibilisation de nos donneurs d’ordre et plus généralement de notre environnement à la démarche de labellisation. Par exemple chaque année, une demande est transmise aux clients du Groupe afin de connaitre les tonnages moyens transportés pour leur compte.

 

C. Communication & mise en valeur

                     emploi chauffeur routier
L’obtention de ce label est un réel bénéfice pour :

  • L’environnement : en diminuant progressivement et significativement nos émissions de de Gaz à Effet de Serre par une action collective, nous participons activement à la lutte contre le changement climatique.
  • L’entreprise : en diminuant les coûts de carburant, en fiabilisant nos méthodes de calcul et en fédérant nos équipes autour d’un projet commun, le label est un réel atout concurrentiel.
  • Le secteur : en montrant son engagement dans cette démarche, BH développement participe à la revalorisation de l’image de la profession auprès de toutes les parties prenantes.

Il est donc important de le mettre en avant, en faisant notamment figurer son logo sur nos tracteurs ainsi que sur toutes les en-têtes de courriers TBH et CHIPIER.

04

Carburants & additifs

A. Gazole

Depuis 2016 et pour répondre aux normes du certificat d’économies d’énergie « TRA-EQ-119 – Optimisation de la combustion et de la propreté des moteurs DIESEL », BH développement a fait le choix d’opter pour le gazole Total Excellium. 

Il s’agit d’une « nouvelle génération de carburants qui nettoie le moteur et le protège durablement pour le rendre plus performant, plus économique et moins polluant. Un gain sur le poste carburant pouvant aller jusqu’à 4.4%, grâce à l’ajout de différents additifs. Ceux-ci permettent de garder les moteurs propres et de réduire les pertes d’énergie liées aux frottements dans le moteur. »

Cf. annexe 4 « fiche de caractéristiques Total Excellium Truck Diesel »

 

B. ADBLUE

Il s’agit d’un additif composé d’eau déminéralisée (à 67,5 %) et d’urée (32,5 %). Il permet de diminuer les émissions d’oxydes d’azote (NOx) des diesel équipés d’un système de réduction catalytique sélective (SCR).

L’ensemble de notre parc moteur bénéficie de cet additif. BH développement en achète 240m3 chaque année.

 

C. Biocarburant  

Le carburant XTL ou HVO est un carburant d’origine 100% renouvelable. C’est un gazole paraffinique de synthèse, certifié durable, conformément à la directive énergies renouvelables de l’Union Européenne. Il est fabriqué à partir d’huiles végétales durables, ou à partir de retraitement des déchets (graisses, animales, huiles de cuisson, huiles résiduelles etc.).

Le terme HVO signifie « Hydrotreated Vegetable Oil » (huile végétale hydrotraitée). Ce biocarburant, de même structure chimique qu’un carburant standard, ne présente aucune difficulté à être utilisé à 100% dans un moteur diesel.

BH développement souhaite orienter progressivement sa consommation de ce biocarburant, permettant d’améliorer les performances environnementales tout en conservant la flotte de véhicules actuels.

05

Gestion des kms à vide

La notion de ‘kilomètres à vide’ est aussi complexe que primordiale pour toute entreprise de transport routier de marchandises. Il est en effet nécessaire de les prendre en considération, car ils ont un impact financier et environnemental.  

L’analyse et le suivi de cette problématique sont dans un premier temps focalisés sur l’entité opérationnelle TBH, avec pour première étape le recensement des transports effectués sans fret. 

Depuis mars 2021, plusieurs modèles de commande spécifiques ont été mis en place afin de les mettre en évidence. 

Le but est de suivre et d’analyser les couts liés aux kilomètres à vide ainsi que de sensibiliser au taux de remplissage des remorques.

Cette recherche d’optimisation des flux est donc bénéfique à la fois pour les finances de l’entreprise mais aussi pour son empreinte écologique.

06

Projets et investissements

Comme énoncé plus haut, BH développement prévoit un renouvellement régulier de sa flotte, avec plus de 65 tracteurs neufs et 30 semi-remorques neuves pour 2022.

En parallèle, dans le but de réduire l’empreinte écologique liée à la consommation de carburant des véhicules, la transition du Groupe BH DEVELOPPEMENT se fera par le biocarburant avec l’achat de citernes de ce carburant alternatif l’année prochaine.

Le camion au gaz posant actuellement des inconvénients majeurs tels que l’augmentation incontrôlée du cout du gaz, l’utilisation par le personnel de conduite ou la gestion en exploitation, le groupe orientera ses projets vers l’acquisition de véhicules hybrides à hydrogène, lorsque les avancées technologiques des constructeurs le permettront.