Comment fonctionne le transport ADR

Le transport ADR “Accord for Dangerous goods by Road” concerne le transport des marchandises dites dangereuses. En effet, l’ADR définit une marchandise comme dangereuse lorsqu’elle peut présenter un risque pour la santé des personnes et de l’environnement.

Qu’est ce qu’une marchandise dangereuse ?

Selon le règlement ADR, doit être considérée comme dangereuse toute marchandise destinée à être transportée dès lors qu’elle est amenée à porter atteinte à l’intégrité physique d’une personne ou à l’environnement en cas de contact ou de déversement à l‘occasion du transport.

Chaque matière dite dangereuse correspond à un risque bien particulier, c’est en fonction de ces risques qu’elles sont classées selon l’ADR

Les différentes classes de danger

  • Classe 1 – Matières et objets explosibles
  • Classe 2 – Gaz
  • Classe 3 – Liquides inflammables (matières liquides et objets contenant de telles matières, ayant un point d’éclair inférieur à 60°C ainsi que les matières liquides explosibles désensibilisées)
  • Classe 4.1 – Matières solides inflammables, matières autoréactives et matières explosibles désensibilisées solides
  • Classe 4.2 – Matières sujettes à l’inflammation spontanée
  • Classe 4.3 – Matières qui, au contact de l’eau, dégagent des gaz inflammables
  • Classe 5.1 – Matières comburantes
  • Classe 5.2 – Peroxydes organiques
  • Classe 6.1 – Matières toxiques
  • Classe 6.2 – Matières infectieuses
  • Classe 7 – Matières radioactives
  • Classe 8 – Matières corrosives
  • Classe 9 – Matières et objets dangereux divers 

Le transport de marchandises dangereuses

Les produits dangereux sont soumis à un emballage homologué en fonction de leur type. De plus, selon leur nature, ils ne peuvent pas être transportés avec d’autres marchandises, pour éviter le risque d’interaction entre les substances.

Toute entreprise qui transporte régulièrement des marchandises dangereuses a besoin d’au moins un agent chargé des marchandises dangereuses. Cet agent est chargé de veiller à ce que les réglementations et les exigences relatives aux marchandises dangereuses soient respectées. 

Le véhicule est soumis à des conditions particulières afin de pouvoir transporter les marchandises dangereuses. Une signalétique particulière doit être apposée sur le véhicule, en fonction du produit transporté. Une plaque orange doit être apposée à l’avant et à l’arrière de l’unité de transport effectuant du transport de marchandises conditionnées en colis. De plus, pour le transport de marchandises en vrac (ou par cuve), le conteneur pour vrac ou citerne, doit posséder sur les côtés et à l’arrière, la plaque étiquette correspondant au code de danger du produit.

Pour le transport terrestre de matières dangereuses, les conducteurs de poids lourds doivent obligatoirement passer une formation ADR. Le cas échéant, cette formation peut être complétée par une spécialisation pour les produits explosifs, radioactifs ou se transportant en citerne. Les personnes chargées du chargement et déchargement doivent impérativement porter des équipements personnels de sécurité (EPI) adaptés à la classe de danger.

BH Développement réalise le transport de marchandises dangereuses

Depuis plus de 40 ans, l’entreprise de transport routier de marchandises BH Développement vous propose le transport de matières dangereuses pour votre entreprise.

Nous mettons à votre disposition notre flotte de véhicules (transport classique ou camion citerne) ainsi qu’un conducteur de poids-lourds qualifié et compétent pour ce type de déplacement.

Pour le transport national et international de marchandises dangereuses, contactez BH Développement, entreprise de transport routier.

Ligne de séparation