Conducteur.trice SPL

Au volant de son véhicule porteur ou d’un ensemble articulé, le conducteur routier veille sur les marchandises qu’il transporte tout en respectant les délais de livraison, en supervisant les opérations de chargement et de déchargement, et enfin en assurant l’entretien régulier du camion : vérifications, vidanges et dépannages simples. L’activité varie avec le type de véhicule, la nature du fret et les distances à parcourir. Le conducteur « longue distance « se déplace en France et à l’étranger. Le conducteur « courte distance « effectue des trajets régionaux.

Si la conduite occupe une large partie de son temps de travail, les fonctions commerciales, techniques et administratives sont de plus en plus importantes. Le conducteur routier de marchandises exerce son activité dans le respect des règles de sécurité, de manière relativement autonome, dans un environnement technologique en développement (repérage par satellite, informatique embarquée) et en relation avec les opérateurs de ses clients.

Témoignage de Malik, Conducteur

Qualités/compétences nécessaires

  • Grande capacités de concentration : le transport de marchandises, qui se déroule souvent la nuit et par tous les temps, demande beaucoup de concentration
  • Réactivité, adaptabilité : le temps de travail est très réglementé. Rouler de nuit, dans les embouteillages, sous la pluie ou la neige n’est pas de tout repos. Les pauses régulières représentent des temps de récupération indispensables et obligatoires.
  • Sens du contact
  • Rigueur, précision et respect des règles
  • Être attentif aux nouvelles technologies
  • Avoir des connaissances en mécanique
  • Gestion des horaires décalés et du travail de nuit

Formation

Métier accessible sans diplôme. Seuls le permis C (poids lourd) ou EC (super lourds) et la FIMO marchandises (formation initiale minimale obligatoire) sont exigés.

Le permis C est accessible à partir de 21 ans aux personnes déjà titulaires du permis B.

La FIMO marchandises est une formation accessible aux conducteurs âgés de 21 ans minimum et titulaires du permis C ou EC.

Rémunération

Les conducteurs et conductrices de nos filiales sont embauché(e)s au taux horaire de la convention collective, tout comme la rémunération des heures de nuit et des frais de déplacement, le tout accompagné de primes, selon l’ancienneté et l’activité.

Contrats proposés : 169H ou 186h mensuelles

À noter :

Le passage du permis C et la FIMO sont intégrés dans les formations suivantes. Dans le cadre de ces formations l’âge minimum requis (21 ans) n’est pas obligatoire :

  • CAP conducteur routier marchandises
  • CAP conducteur livreur de marchandises
  • TP (titre professionnel) conducteur du transport routier de marchandises sur tous véhicules
  • TP conducteur du transport routier de marchandises sur porteur